Grassroots human rights advocacy and a lifeline for our community

Quebec Premier Must Address Needs of the Jewish Community

An image of Quebec Premier Francois Legault

Pour le français, voir ci-dessous….

November 20, 2020
B'nai Brith Canada
MONTREAL – B’nai Brith Canada is very disappointed in the Government of Quebec’s lack of consideration towards the Jewish community, as it relates to the newly released plan on December holiday gatherings.  

“Premier Legault has not addressed the concerns and needs of several minority groups in Quebec, including the Jewish community," said Michael Mostyn, Chief Executive Officer of B'nai Brith Canada. “While we applaud the notion of a seven-day family quarantine in late December, it fails to allow accommodation for Jews to celebrate the eight-day Jewish holiday of Chanukah.

"The Quebec government must take the needs of minority communities, including the Jewish community, into consideration, and work proactively with these communities prior to the lifting or imposition of unilateral COVID-19 restrictions. There must be no favouritism. The Premier must be the premier of all Quebecers.”   

B’nai Brith strongly urges the Quebec Government to work with Jewish community and religious leaders when deciding upon pandemic rules and restrictions that impact religious holidays, while also ensuring the health and safety of all Quebecers.

 

Le premier ministre du Québec doit répondre aux besoins de la communauté juive

20 novembre 2020  

MONTRÉAL - B’nai Brith Canada est très déçu du manque de considération du gouvernement du Québec à l’égard de la communauté juive, en ce qui concerne le plan récemment publié sur les rassemblements des fêtes de décembre.  

« Le premier ministre Legault n'a pas répondu aux préoccupations et aux besoins de plusieurs groupes minoritaires au Québec, dont la communauté juive. Alors que nous applaudissons la notion d'une quarantaine familiale de sept jours fin décembre, il n'autorise pas l'hébergement des Juifs pour célébrer les huit jours de fête juive de Hanoucca », a déclaré Michael Mostyn, PDG de B’nai Brith Canada. 

« Nous exigeons que le gouvernement du Québec prenne en considération les besoins des communautés minoritaires, y compris la communauté juive, et travaille de manière proactive avec ces communautés avant la levée ou l'imposition des restrictions unilatérales du COVID-19. Il ne doit y avoir aucun favoritisme. Le premier ministre doit être le premier ministre de tous les Québécois.  

B’nai Brith exhorte vivement le gouvernement du Québec à travailler avec la communauté juive et les chefs religieux au moment de décider des règles et des restrictions en cas de pandémie.

Published : Nov 20, 2020
Have you experienced antisemitism, racism or discrimination? Report an Incident