JEWISH HERITAGE MONTH PARTNER: WINNIPEG, MANITOBA

Mayor Brian Bowman

On behalf of the City of Winnipeg, Mayor Brian Bowman has issued a letter recognizing the importance of Jewish Heritage Month. He urges all Canadians to celebrate the impact of Jewish heritage in communities across the country and to embrace the important contributions that Jewish Canadians have made to Canada’s social, economic, political, and cultural fabric.

Jewish history in Manitoba can be traced to the 18th and 19th century fur trade with a permanent Jewish population arriving in Winnipeg from 1877. The census counted 100 Jews in Winnipeg in 1881. The opening of the Canadian west and pogroms in eastern Europe saw more than 9000 Jews enumerated in the city by the 1911 census.

Jews helped build Winnipeg. Over the years they have been prominent in many fields of endeavour from commerce, the law, education, medicine, architecture, and the arts. Manitoba and Winnipeg have produced many prominent politicians from Solomon Hart Green, the province’s first Jewish lawyer and first Jewish Member of the Legislature, elected 1910, to the NDP’S David Orlikow who served as the Member of Parliament for Winnipeg North from 1962 to 1988.

Today three of nine Jewish Members of the House of Commons hail from Winnipeg, Jim Carr, Marty Morantz and Leah Gazan.

At one time the bulk of the Jewish population could be found in the city’s north end. But today the Jewish population is spread out across the territory with the majority found in the south and southwest parts of the municipality.

Numbering about 14,000 persons, the community actively supports many insttitutions. Among these are the Congregation Shaarey Zedek, Congregation Etz Chayim, Adas Yeshurun Herzlia Congregation, Temple Shalom, Chabad of Winnipeg, Talmud Torah Beth Jacob Synagogue, Chevra Mishnayes Synagogue, Gray Academy of Jewish Education

Mayor Bowman proudly notes Winnipeg’s reputation as a global Human Rights Hub focussing on the world class Canadian Museum for Human Rights. We learned that his administration the has struck a Human Rights Committee comprised of the Mayor, one City Councillor and a maximum of twelve citizen members to aid City Council promote on human rights, diversity, peace, and harmony. We’re pleased to note that the Commitee’s mandate allows it to push back against antisemitism and all forms of hate.

Au nom de la ville de Winnipeg, le maire Brian Bowman a publié une lettre reconnaissant l’importance du Mois du patrimoine juif. Il exhorte tous les Canadiens à célébrer l’impact du patrimoine juif dans les communautés de tout le pays et à reconnaître les importantes contributions des Canadiens juifs au tissu social, économique, politique et culturel du Canada.

L’histoire des Juifs au Manitoba remonte au commerce des fourrures des 18e et 19e siècles. Une population juive permanente est arrivée à Winnipeg en 1877. Le recensement a compté 100 Juifs à Winnipeg en 1881. Avec l’ouverture de l’Ouest canadien et les pogroms en Europe de l’Est, plus de 9000 Juifs ont été recensés dans la ville lors du recensement de 1911.

Les Juifs ont contribué à la construction de Winnipeg. Au fil des ans, ils ont joué un rôle important dans de nombreux domaines d’activité tels que le commerce, le droit, l’éducation, la médecine, l’architecture et les arts. Le Manitoba et Winnipeg ont produit de nombreux politiciens éminents, de Solomon Hart Green, premier avocat juif de la province et premier député juif à l’Assemblée législative, élu en 1910, à David Orlikow, du NPD, qui a été député de Winnipeg Nord de 1962 à 1988.

Aujourd’hui, trois des neuf députés juifs de la Chambre des communes sont originaires de Winnipeg: Jim Carr, Marty Morantz et Leah Gazan.

À une certaine époque, la majeure partie de la population juive se trouvait dans le nord de la ville. Mais aujourd’hui, la population juive est répartie sur tout le territoire, la majorité se trouvant dans les parties sud et sud-ouest de la municipalité.

Comptant environ 14 000 personnes, la communauté soutient activement de nombreuses institutions. Parmi celles-ci, citons la Congrégation Shaarey Zedek, la Congrégation Etz Chayim, la Congrégation Adas Yeshurun Herzlia, Temple Shalom, Chabad de Winnipeg, la Synagogue Talmud Torah Beth Jacob, la Synagogue Chevra Mishnayes, l’Académie Gray d’éducation juive, etc.

Le maire Bowman souligne avec fierté la réputation de Winnipeg en tant que centre mondial des droits de la personne, en mettant l’accent sur le Musée canadien des droits de la personne de classe mondiale. Nous avons appris que son administration a créé un comité des droits de l’homme composé du maire, d’un conseiller municipal et d’un maximum de douze membres citoyens pour aider le conseil municipal à promouvoir les droits de l’homme, la diversité, la paix et l’harmonie. Nous sommes heureux de constater que le mandat du comité lui permet de lutter contre l’antisémitisme et toutes les formes de haine.

Au nom de la ville de Winnipeg, le maire Brian Bowman a publié une lettre reconnaissant l’importance du Mois du patrimoine juif. Il invite tous les Canadiens à célébrer l’impact du patrimoine juif dans les communautés de tout le pays et à reconnaître les importantes contributions des Canadiens juifs au tissu social, économique, politique et culturel du Canada.

L’histoire des Juifs au Manitoba remonte au commerce des fourrures des 18e et 19e siècles. Une population juive permanente est arrivée à Winnipeg en 1877. Le recensement a compté 100 Juifs à Winnipeg en 1881. Avec l’ouverture de l’Ouest canadien et les persécutions en Europe de l’Est, plus de 9000 Juifs ont été recensés dans la ville lors du recensement de 1911.

Les Juifs ont contribué à la construction de Winnipeg. Au fil des ans, ils ont joué un rôle important dans de nombreux domaines d’activité : commerce, droit, éducation, médecine, architecture et arts. Le Manitoba et Winnipeg ont produit de nombreux politiciens éminents, de Solomon Hart Green, premier avocat juif de la province et premier député juif à l’Assemblée législative, élu en 1910, à David Orlikow, du NPD, qui a été député de Winnipeg Nord de 1962 à 1988.

Aujourd’hui, trois des neuf députés juifs de la Chambre des communes sont originaires de Winnipeg, Jim Carr, Marty Morantz et Leah Gazan.

À une certaine époque, la majeure partie de la population juive se trouvait dans le nord de la ville. Mais aujourd’hui, la population juive est répartie sur tout le territoire, la majorité se trouvant dans les parties sud et sud-ouest de la municipalité.

Comptant environ 14 000 personnes, la communauté soutient activement de nombreuses institutions. Parmi celles-ci, on trouve la Congrégation Shaarey Zedek, la Congrégation Etz Chayim, la Congrégation Adas Yeshurun Herzlia, le Temple Shalom, Chabad-Lubavitch de Winnipeg, la Synagogue Talmud Torah Beth Jacob, la Synagogue Chevra Mishnayes, l’Académie Gray d’éducation juive.

Le maire Bowman souligne avec fierté la réputation de Winnipeg en tant que centre mondial des droits de la personne, en mettant l’accent sur le Musée canadien des droits de la personne de classe mondiale. Nous avons appris que son administration a créé un comité des droits de l’homme composé du maire, d’un conseiller municipal et d’un maximum de douze membres citoyens pour aider le conseil municipal à promouvoir les droits de l’homme, la diversité, la paix et l’harmonie. Nous sommes heureux de constater que le mandat du comité lui permet de lutter contre l’antisémitisme et toutes les formes de haine.

JEWISH HERITAGE MONTH PARTNERS

COMMANDITAIRES DU MOIS DU PATRIMOINE JUIF