JEWISH HERITAGE MONTH PARTNER: MARKHAM, ONTARIO

Mayor Frank Scarpitti

In the 2021 Census, Markham had a population of 338,503, which ranked it the largest in York Region, fourth largest in the Greater Toronto Area and 16th largest in Canada.

While an attractive residential community, Markham is also an economic powerhouse. It is home to more than a thousand technology and life science companies. Many of Canada’s largest firms are headquartered there.

Settlement in what became known as Markham Township dates to 1794 when then Upper Canada Lieutenant Governor John Graves Simcoe ceded land to a group of German settlers creating one of the largest settlements north of York, as Toronto was then known. The Township was named by Simcoe in honour of the Archbishop of York in England.

Markham’s development proceeded in phases. For over a hundred years it was an agricultural community. The population topped 8000 in 1871 when the advent of railways suddenly made Toronto 30 km away accessible.

The next hundred years saw industrial development supplant agriculture. In 1971 Markham attained Town status followed by an explosive growth in new subdivisions as the town quickly took on the character of a suburb.

By 1986 Markham had grown to 115,000 and twenty years later to over 260,000. Long gone were the days when the community was agricultural. However, Markham only became a city officially in 2012.

Today’s community is extremely diverse. Over 50% of the population hails from diverse Asian communities. In fact, Markham is home to the largest Chinese community in the Greater Toronto Area. Reflecting that. Markham has signed sister city agreements with 10 cities in China.

But the city is also home to a Jewish community with roots in the municipality going back decades. Thornhill, a community with a substantial Jewish population, straddles Yonge Street with the east side being in Markham and the west side in Vaughan.

The community is served by Chabad of Markham, Chabad of Laureleaf and Temple of Har Zion. However, the local Jewish community is also served by institutional buildings in nearby Vaughan, Richmond Hill, and the City of Toronto.

Mayor Frank Scarpitti has served as the city’s first magistrate since 2006. In response to B’nai Brith, his administration issued a Proclamation to declare May 2022 as Jewish Heritage Month. The Mayor has put in place a Diversity Action Plan which aims to promote the heritage of the many distinct communities that make up Markham.

The Jewish population of Markham numbers about 4500, or about 1.3% of the city’s residents.

Lors du recensement de 2021, Markham comptait 338 503 habitants, ce qui en faisait la plus grande ville de la région de York, la quatrième de la région du Grand Toronto et la 16e du Canada.

Tout en étant une communauté résidentielle attrayante, Markham est également une puissance économique. Elle abrite plus de mille entreprises de technologie et de sciences de la vie. Bon nombre des plus grandes entreprises du Canada y ont leur siège social.

La colonisation de ce qui est devenu le canton de Markham remonte à 1794, lorsque John Graves Simcoe, alors lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, a cédé des terres à un groupe de colons allemands, créant ainsi l’une des plus grandes colonies au nord de York, comme on appelait alors Toronto. Le canton a été nommé par Simcoe en l’honneur de l’archevêque de York en Angleterre.

Le développement de Markham s’est fait par étapes. Pendant plus de cent ans, c’était une communauté agricole. La population a dépassé les 8 000 habitants en 1871, lorsque l’arrivée des chemins de fer a soudainement rendu accessible Toronto, située à 30 km de là.

Au cours des cent années suivantes, le développement industriel a supplanté l’agriculture. En 1971, Markham a obtenu le statut de ville, suivi par une croissance explosive des nouveaux lotissements, la ville prenant rapidement le caractère d’une banlieue.

En 1986, Markham comptait 115 000 habitants et vingt ans plus tard, elle en comptait plus de 260 000. L’époque où la communauté était agricole est révolue. Toutefois, Markham n’est devenue officiellement une ville qu’en 2012.

La communauté d’aujourd’hui est extrêmement diversifiée. Plus de 50% de la population est issue de diverses communautés asiatiques. En fait, Markham abrite la plus grande communauté chinoise de la région du Grand Toronto. Cela se reflète dans le fait que Markham a signé des accords de jumelage avec 10 villes de Chine.

Mais la ville abrite également une communauté juive dont les racines dans la municipalité remontent à plusieurs décennies. Thornhill, une communauté qui compte une importante population juive, chevauche la rue Yonge, le côté est se trouvant à Markham et le côté ouest à Vaughan.

La communauté est desservie par Chabad Lubavitch de Markham, Chabad Loubavitch de Laureleaf et le Temple de Har Zion. Cependant, la communauté juive locale est également desservie par des bâtiments institutionnels situés dans les villes voisines de Vaughan, Richmond Hill et la ville de Toronto.

Le maire Frank Scarpitti occupe le poste de premier magistrat de la ville depuis 2006. En réponse à B’nai Brith, son administration a émis une proclamation pour déclarer mai 2022 comme le mois du patrimoine juif. Le maire a mis en place un plan d’action sur la diversité qui vise à promouvoir le patrimoine des nombreuses communautés distinctes qui composent Markham.

La population juive de Markham compte environ 4500 personnes, soit environ 1,3% des résidents de la ville.

JEWISH HERITAGE MONTH PARTNERS

COMMANDITAIRES DU MOIS DU PATRIMOINE JUIF