JEWISH HERITAGE MONTH PARTNER: GUELPH, ONTARIO

Mayor Cam Guthrie

Guelph responded to B’nai Brith’s request for recognition of Jewish Heritage month with a letter of support from Mayor Cam Guthrie.

The municipality is now home to some 145,000 people and is slightly more than a 100 km. from downtown Toronto..

Mayor Guthrie noted that Guelph has a growing and active Jewish community that makes many important contributions to the city’s economic and cultural wellbeing. In particular, he thanked the Beth Isaiah Synagogue and Chabad of Guelph, the city’s two main Jewish institutions, for their important work on behalf of Guelph’s Jewish community.

Over the past decades the Jewish population of Guelph had grown older with many younger people moving to the Toronto area for greater economic opportunity. That trend seems to have reversed in the past years with younger families arriving seeking a better quality of life and more affordable housing.

That seems to be reinvigorating the Beth Isaiah congregation which traces its foundation to 1907. The congregation purchased a home in 1925 which it adapted for services. The house was demolished in 1949 and today’s synagogue is built on the site.

The synagogue was named Beth Isaiah in memory of Isaiah Sidney Acker, a congregation member who was killed in action in 1942 during the Second World War while serving with the Royal Canadian Armed Forces.

As well Chabad of Guelph which is very present at the University of Guelph ands is establishing a larger footprint in the community.

Mayor Guthrie served a term as a City Councillor before winning the Mayor’s office in 2014. He was re-elected in 2018. He has championed United Vision: Guelph’s Community Plan which celebrates the city’s diversity and proposes inclusive prosperity.

The plan seems to be working. In recent years Guelph was the leading city in Canada in terms of job growth and low unemployment. In January 2019, the city had the lowest unemployment rate in Canada. The city has also recorded a very low crime rate over the past decade with few hate crimes aimed at Jews or other religious or racial minories.

Guelph a répondu à la demande de B’nai Brith de reconnaître le mois du patrimoine juif par une lettre de soutien du maire Cam Guthrie.

La municipalité compte aujourd’hui quelque 145 000 habitants et se trouve à un peu plus de 100 km du centre-ville de Toronto.

Le maire Guthrie a fait remarquer que Guelph possède une communauté juive active et en pleine croissance qui apporte de nombreuses contributions importantes au bien-être économique et culturel de la ville. Il a notamment remercié la synagogue Beth Isaiah et Chabad de Guelph, les deux principales institutions juives de la ville, pour leur important travail au nom de la communauté juive de Guelph.

Au cours des dernières décennies, la population juive de Guelph a vieilli et de nombreux jeunes ont migré vers la région de Toronto pour y trouver de meilleures opportunités économiques. Cette tendance semble s’être inversée au cours des dernières années avec l’arrivée de jeunes familles à la recherche d’une meilleure qualité de vie et de logements plus abordables.

Cela semble revigorer la congrégation Beth Isaiah, dont la fondation remonte à 1907. En 1925, la congrégation a acheté une maison qu’elle a adaptée pour les services. La maison a été démolie en 1949 et la synagogue actuelle est construite sur le site.

La synagogue a été nommée Beth Isaiah en mémoire d’Isaiah Sidney Acker, un membre de la congrégation qui a été tué au combat en 1942 pendant la Seconde Guerre mondiale alors qu’il servait dans les Forces armées royales canadiennes.

De même, le Chabad de Guelph est très présent à l’Université de Guelph et s’implante davantage dans la communauté.

Le maire Guthrie a rempli un mandat en tant que conseiller municipal avant de remporter le poste de maire en 2014. Il a été réélu en 2018. Il s’est fait le champion de l’Union solidaire (« United Vision ») : Le plan communautaire de Guelph qui célèbre la diversité de la ville et propose une prospérité inclusive.

Le plan semble fonctionner. Ces dernières années, Guelph était la première ville du Canada en termes de croissance de l’emploi et de faible taux de chômage. En janvier 2019, la ville avait le taux de chômage le plus bas du Canada. La ville a également enregistré un très faible taux de criminalité au cours de la dernière décennie, avec peu de crimes haineux visant les Juifs ou d’autres minorités religieuses ou raciales.

JEWISH HERITAGE MONTH PARTNERS

COMMANDITAIRES DU MOIS DU PATRIMOINE JUIF